«Six Feet Under», où la mort n’est pas de tout repos

POMPES FUNÈBRES • Les morts sont glamour et leurs familles givrées sur le petit écran. Bien au-delà du réel.

Tête arrachée, corps criblés de balles, tragique accident de la circulation… Les morts se suivent dans la série «Six feet under», soit «Six pieds sous terre» en français dans le texte. Les thanatopracteurs fournissent un travail de Romain pour reconstruire les visages de ces défunts grâce à de la chirurgie de haut vol, afin de les présenter sous leurs plus beaux jours à l’enterrement. D’autres employés se chargent d’organiser la cérémonie. Chez fisher & Sons, une petite entreprise familiale de pompes funèbres américaine, on garantit la beauté même dans la mort.

Lire la suite…

Roger Ruffieux, ou l’art de servir

Sacristant surant 40 ans et toujours à la tâche

En juin pass, Roger Ruffieux passait le cap de 40 ans comme sacristain à Saint-Pierre-aux-Liens, à Bulle. Simple jalon. Il est toujours fidèle au poste, à l’age de 76 ans. Derrière lui un nombre incalcullable de messes, de fêtes, baptêmes, marriages et enterrements.

Lire la suite…

Bernard Ruffieux et son fils, Mehdi

Croque-morts à Romont

Comment les appeler, entrepreneurs en pompes funèbres? «Mais non, nous sommes les croques!» sourit Chantal Ruffieux. Bernard son mari: «Nous sommes comme tout le monde, nous aimons rires et nous amuser. Mais une chose prime et je l’ai transmise à mon fils: le respect du défunt, a façon de le porter ou de le soulever, qu’on soit seul avec lui ou non. Nous devons êtres parfaits»

Lire la suite…